Défi n°12 de Brunô

Publié le par Anonyme



Tant pis, j'abandonne le chat pour ce défi. Oh et puis non :

Le chat noir - Comment cha va ?

Flaubert - C'est là ce que j'ai eu de meilleur !

Julien Gracq - J'attends de voir.

Baudelaire - On a encore critiqué ma démarche ! Paraît que je suis "gauche", "veule", "comique" et "laid" !

Proust - J'ai perdu mon temps.

Corneille - Je ne sais plus quoi faire...

Racine - Il fait froid, je suis glacé.

Diderot - Je vous laisse choisir la réponse.

Butor - Vous allez bien, vous allez retrouver votre maîtresse... (peut-être).

Interlocuteur de Socrate - Assurément.

Leibniz - Je vais mieux que tous les autres moi possibles.

Spiderman - Je tisse ma toile.

Lestat - Ca va bien, ça va éternellement bien...

Martin Luther King - Non, j'ai un sommeil si lourd que je ne rêve plus.





"Comment ça va ?"

Imaginez que vous rencontrez
des personnages célèbres
qui répondent à votre question :
"commment ça va ?"




Publié dans Défis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> la il a de la culture littéraire!!<br /> bien vu<br /> bisous de la grandmère des côtes d'armor<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Pour le plaisr de lire ! :-)<br /> <br /> <br />
A
<br /> non non pas snob du tout !<br /> C'est juste que je n'évolue pas dans la même sphère culturelle !<br /> Merci merci beaucoup de ta réponse.<br /> Vois-tu aujourd'hui en 10 mn à lire ta réponse j'ai appris beaucoup plus qu'hier en bloggant toute la journée !<br /> Tu as très bien expliqué et soudain tout s'éclaire !<br /> (MLK j'aurais pu faire le rapprochement toute seule, quand-même ...)<br /> <br /> Je n'ai lu aucun des auteurs que tu cites, même Voltaire qui était pourtant au programme mais que j'ai séché par désintérêt... je le regrette aujourd'hui, et préfèrerais avoir ta culture !<br /> <br /> Les 2 premières strophes de l' Albatros m'ont même donné envie de lire la suite, oserais-je dire que je trouve ça rudement bien écrit?<br /> Découvrir Baudelaire à mon âge, si c'est pas honteux, c'est juste un peu tard...<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Tu sais, si je connais c'est surtout parce que je suis passée par la filière littéraire, que je suis encore dans des études de lettres, et que ça me plaît, mais je n'ai pas non plus une culture<br /> extraordinaire, c'est juste que je retiens ce qui me plaît.<br /> <br /> <br />
A
<br /> ...<br /> je ne comprends que celles du chat et de l'araignée ...<br /> Hou que j'ai honte de mon inculture !<br /> Mais je suis persuadée que ce sont des réponses judicieusement choisies...<br /> pourrais-tu me faire un cours particulier pour que je comprenne ?<br /> <br /> je ne signe pas non plus, trop honte !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> :)<br /> Alors :<br /> Pour Flaubert, c'est normal, je connais parce que je travaille dessus en ce moment mais sinon c'est pas sur qu'on reconnaisse... En fait c'est la dernière phrase de L'Education sentimentale.<br /> Julien Gracq, c'est juste parce qu'il est connu pour ses romans de l'attente (en grand résumé), Le Rivage des Syrtes en particulier.<br /> <br /> Baudelaire, c'est une reprise de "l'Albatros" dont voici les deux dernières strophes  :<br /> <br /> Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!<br /> Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!<br /> L'un agace son bec avec un brûle-gueule,<br /> L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!<br /> Le Poète est semblable au prince des nuées<br /> Qui hante la tempête et se rit de l'archer;<br /> Exilé sur le sol au milieu des huées,<br /> Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.<br /> <br /> Pour Proust, c'est une référence au livre "Le Temps retrouvé" et à sa vision de la littérature en général.<br /> <br /> Pour Corneille, la réponse n'est pas géniale ^^ mais c'est juste en rapport avec le fameux dilemme cornélien.<br /> Pour Racine, c'est une référence au passage assez célèbre de Phèdre : "Jusqu'au fond de nos coeurs notre sang s'est glacé".<br /> Pour Diderot, c'est en référence à Jacques le Fataliste, où il s'amuse avec le lecteur et lui dit de carrément choisir la fin du livre.<br /> <br /> Pour Butor, c'est par rapport au livre La Modification ou le narrateur parle à la deuxième personne : "Vous". Léon Delmont, le protagoniste prend le train pour retrouver sa maîtresse et lui<br /> offrir de vivre à Paris mais il revient lentement sur sa décision au cours du voyage en train, et finalement rentre directement à Paris sans même aller la voir.<br /> <br /> Pour l'interlocuteur de Socrate, c'est une référence à tous ces dialogues écrits par Platon dans lesquels les interlocuteurs de Socrate se contentent bien souvent de répondre par "Assurément",<br /> "oui", "Certes, je le pense aussi".<br /> <br /> Leibniz, c'est pour sa philosophie parodiée par Voltaire (Le meilleur des mondes, ...), comme quoi il faut juger de l'infini des mondes possibles, et que celui dans lequel nous vivons est<br /> forcément le meilleur des mondes possibles, puisque Dieu l'a choisi (encore très résumé).<br /> <br /> Lestat, c'est le vampire, donc il va éternellement bien.<br /> <br /> Et puis MLK, c'est pour son célèbre discours (I have a dream...), là, il est mort, donc il ne rêve plus.<br /> <br /> voilà ! Désolée pour ces références snob ^^ mais comme je suis en plein-dedans, c'est tout ce qui me vient à l'esprit.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Sous couvert de l'anonymat tu as réussi à recueillir les confidences de célébrités même dans l'au-delà..pas trop dur de redescendre sur terre..comment ça va ?<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Eh oui, après tout un chat a neuf vies, c'est un beau prétexte pour inclure ce personnage dans le défi et le faire rendre visite à quelques personnalités.<br /> Alors, cha va bien.<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> j'aime bien participer dans le défi mais comment faire?<br /> <br /> <br />
Répondre