Démesure de la nuit

Publié le par Anonyme


Dilution
Céleste
D'une goutte de pluie
Sur l'eau
Circulaire de la vie

Instant de silence
Qui déploie son élan
Sur tout l'avenir qui
S'éprend de mes nuits

Je ne sais plus
Où les ténèbres sont
Et où le jour finit
Je ne sais plus où
Le ciel s'éteint
Où il faut être
Pour se contenter d'être

Je ne sais plus
Vivre à l'intérieur
De la vie
Ne vivant plus
Qu'à l'intérieur de
                               Moi.

Publié dans Aujourd'hui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Beau poème, c'est quand on a fermé ses propres volets que les plus beaux poèmes naissent.<br /> <br /> <br />
Répondre