Sans invitation

Publié le par Anonyme


Tu voles la fierté sombre
De ces routes me dépasse et t'habille


Tu voles

Dans l'eau claire du ciel

Et le rayon de ton chemin

Obscurcit la mer dont l'écume

A la forme de tes mains


Mais j'ai perdu la vue

Et je souffre d'être tout à fait réelle

Et je vacille plus encore

Que sur le navire de la nostalgie

Qui vogue sur l'amertume



Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krismalo 10/11/2009 11:12


Un texte superbe bravo!!
krismalo


Anonyme 11/11/2009 15:29


Merci !


Dông Phong 07/11/2009 21:58


Je viens de découvrir votre blog à travers le commentaire que vous avez laissé "anonymement" chez notre amie Colette.
Alors je suis venu "sans invitation".
Félicitations pour vos poèmes si personnels,
Bien amicalement.


Anonyme 07/11/2009 22:02


Merci pour votre passage, j'essaie de découvrir beaucoup d'autres espaces mais ai moins de temps en ce moment mais je passe par chez vous d'ici peu.


marlou 07/11/2009 21:02


Un peu tristounet, mais plein de poésie...J'aime, merci.


Anonyme 07/11/2009 22:00


Merci, c'est juste le souvenir et ce qu'il en reste.