"J'étais en plein océan. Nous voguions. Tout à coup le vent tomba."

Publié le par Anonyme


Et le silence s'arrête avec moi.

Déluge
La plume suspend
Sa distance
A un pied
De ma main


Définition :


Ecrire :
Instinct
De la vérité
(Parfois je doute)
Vrai
Alors j'arrête
D'écrire.

J'attends

Mais j'ai tort
Ecrire :
Ecrire.


Publié dans Pensées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 31/03/2010 08:16


Il n'y a pas une logique de l'écriture. Ecrire pour l'un n'est pas écrire pour l'autre.


frenchpeterpan 10/02/2010 18:43


écrire oui bien sûr
remplir la page blanche et puis la "spatialiser" comme on dit
l'important est bien d'aligner les mots
et si possibles les "bons mots"
comme avec "sérieux", même si parfois le résultat déçoit
bien à toi / Marco


lutin 02/02/2010 14:03


Ecrire, c'est comme une envie fulgurante, il le faut, inutile de vouloir, inutile de pouvoir, cela vient tout seul, plus on y pense, plus on se bloque, c'est comme en amour, il faut laisser aller
et le plaisir monte


Anonyme 02/02/2010 21:35


C'est vrai qu'il y a dans l'écriture quelque chose de très frustrant et en même temps de complètement naturel, la plupart des gens qui écrivent ont d'ailleurs toujours écrit.


Arthémisia 31/01/2010 19:56


Mais ils ne s'en aperçoivent pas. Donc ils se croient dans un idéal...qui n'est pas le mien!!!


Arthémisia 31/01/2010 19:47


Mais ils ne s'en aperçoivent pas. Donc ils se croient dans un idéal...qui n'est pas le mien!!!


Anonyme 31/01/2010 19:53


D'où la vie fantomatique. Mais tout le monde en fait un peu l'expérience, seulement tout le monde n'en sort pas forcément. Il suffit de voir comment on peut se persuader qu'on aime quelqu'un dans
notre jeunesse jusqu'à ce qu'on fasse l'expérience d'un amour authentique. Il faut je pense, ne jamais cesser de se remettre en question, pour mieux discerner le vrai du faux.
Tu parles bien de ceux qui échappent à l'écriture et à la pensée, non ?